naar top
Menu
Logo Print
14/11/2018 - TOM D'HALLUIN

COMMENT FONT LES ORGANISATEURS POUR CHERCHER ET RESERVER UN SITE?

Le barometre des sites de Rendevenement devoile les preferences en la matière

A l'occasion de ce Guide des Sites événementiels, nous avons pensé que ce serait bien de voir comment les organisateurs s'y prennent précisément pour chercher et réserver un site. En septembre et en octobre, 150 organisateurs ont communiqué leur façon de procéder et leurs préférences via notre enquête en ligne. Grâce à leur collaboration, nous pouvons vous donner un bon aperçu de la manière dont on s'y prend en Belgique pour sélectionner des sites événementiels. Cette enquête, baptisée 'Le Baromètre des Sites', sera organisée chaque année.

L'expérience constitue une base importante

Les expériences précédentes (69%) et le bouche-à-oreille (55%) sont les principales manières de s'informer à propos des sites événementiels. A côté de ça, les organisateurs recourent souvent à des moteurs de recherche (51%) et des médias professionnels (38%). Dans une moindre mesure, ils s'informent via les médias sociaux (24%) ainsi que les salons/événements de connaissance (22%).

71% demandent 2 à 3 offres

Dans 71% des cas, le nombre d'offres demandées pour un événement spécifique est de 2 à 3 en moyenne. 20% des participants au Baromètre en demandent en moyenne 4 à 5.

87% déclarent visiter l'endroit avant de le réserver

Presque 50% comptent entre 50 et 100 euros

Le budget moyen par personne pour les sites (restauration com­prise) se situe entre 50 et 100 euros dans 46% des cas. 29% prévoient un budget entre 100 et 150 euros. La part au-delà des 150 euros est plutôt négligeable. Les 19% restants ont un budget plus limité: moins de 50 euros par personne.

71% visitent en moyenne 2 à 3 sites événementiels

71% visitent en moyenne 2 à 3 sites événementiels avant de faire un choix définitif. 7% en visitent 4 à 5 et 18% n'en visitent qu'1. Dans 4% des cas, il n'y a aucune visite sur place.

 

20% prévoient une hausse

Les prévisions sont positives pour les budgets attribués aux sites en 2019. 20% pensent que le budget va augmenter, 73% qu'il va rester le même et 7% qu'il va diminuer. On prévoit en moyenne 41% du budget total de l'événement pour le site.

 

L'accessibilité arrive en tête

Parmi les principaux critères pour le choix du site, il y a trois facteurs qui sont clairement très importants pour les organisateurs. L'acces­sibilité arrive en tête (75%!), suivie par la possibilité de parking (42%) et l'image (38%).
A côté de ça, le rapport qualité-prix (33%), la situation/cadre (29%) ainsi que le service et l'amabilité (22%) sont aussi des critères qui interviennent souvent dans le choix. Viennent ensuite la restauration (18%), la fonctionnalité (16%) et le lien avec le thème/message de l'événement ou de la réunion (13%). La durabilité, le confort/luxe et la flexibilité sont des facteurs moins décisifs.

 

Le wi-fi est un must

Au niveau du support audiovisuel, tout le monde attend la disponibilité du wi-fi. Autrement dit, le wi-fi doit être une évidence. 90% attendent un rétroprojecteur et un écran de projection, tandis que 76% souhaitent une installation sonore. L'assistance technique est également importante pour 48% des personnes interrogées. Un écran télé est demandé dans 18% des cas. Dans une moindre mesure, on souhaite un ordinateur portable (10%), des possibilités de vidéoconférence (10%) et un smartboard (8%).

 

Le plus recherché: un centre de meeting et/ou de conférence

Pour leurs prochains événements, plus de la moitié des organisateurs (58%) cherchent un centre de meeting et/ou de conférence. En deuxième et en troisième positions, on retrouve les hôtels (29%) et les salles des fêtes (27%). On constate que 27% cherchent un endroit avec des possibilités extérieures. En outre, les sites industriels restent populaires (22%) et 13% cherchent des terrains événementiels et des bateaux pour y organiser leurs événements. D'autres sites au-delà des 10% sont les châteaux/forts, les lofts/studios et les beach-clubs. Juste après viennent les halls des foires, les restaurants et les maisons de campagne/villas, tous avec 9%. Les cinémas (8%), les théâtres (7%), les sites sportifs (7%) et les salles de concert (5%) restent au-dessus des 5%. La série se clôture par les parcs animaliers ou les parcs d'attraction (4%), les églises/cloîtres (4%), les tentes 3%), les discothèques (2%) et les magasins/show-rooms (2%).